Carnet de route

Le Barrhorn

Le 15/09/2018 par Mireille Oberli

Participants : Patricia, Michèle, Mireille, François, Patrick, Luc.

 

Culminant à 3610 m, le Barrhorn est un des plus haut sommets des Alpes accessibles aux randonneurs…

C’est là que Patricia a choisi de nous  emmener ce WE.

Mais le refuge de Turtmann étant complet le samedi soir, Patricia  doit changer son programme à la dernière minute et nous partons donc le vendredi  pour faire l’ascension du Barrhorn le lendemain.

Et ce fut le jackpot puisque nous avons bénéficié d’une météo exceptionnelle le samedi, tandis que le dimanche, de gros nuages gris bouchaient les sommets.

 

Pour atteindre le refuge, nous empruntons le sentier à gauche montant à la chapelle de Holustei puis traversant en balcon.

 

Le matin suivant, la randonnée continue  en direction de Gässi, un couloir rocheux  sécurisé par des câbles.

Puis le sentier se faufile sur la moraine : A droite, le glacier de Brunegg, dominé par le Bishorn (4153 m) et le Brunneghorn. 

A gauche, les roches multicolores du Barrhorn. Quel magnifique paysage !

 

Nous nous dirigeons vers le col du Shöllijoch. Apparait alors devant nous  la chaîne des Mischabels , tandis que le Weisshorn pointe le bout du nez derrière le Bishorn. 

 De là, Patricia nous propose un détour par le sommet voisin, le Shöllihorn, (3499 m ) .

Effectivement, ce sommet vaut le détour : Nous sommes au plus près des sommets glaciaires…

Une longue arête nous sépare de l’Ussers Barrhorn, aussi reprenons-nous sans trop tarder notre chemin.

 

La trace passe sous l’Inners Barrhorn (3583 m ). Un petit aller retour vers ce sommet est inévitable !

Et ce sera le deuxième sommet à plus de 3000m de la  journée !

 

La trace remonte finalement à l’Ussers Barrhorn par un pierrier raide et instable.

La croix sommitale est enfin atteinte, tout le monde a le sourire, les efforts sont vite oubliés !

Une grande pause pique-nique nous permet de profiter d’une vue panoramique sur une pléïade de 4000.

Quelques photos plus tard, nous prenons le chemin du retour.

 

Au refuge, les plus gourmands s’offrent une forêt noire « maison », la spécialité du refuge. Une « tuerie » comme dit François 

Il est temps de rejoindre la vallée . Pour descendre, nous empruntons un autre chemin, le sentier de la moraine,  jalonné d’une multitude de cairns, qui rejoint le lac de barrage .

 

Une  journée magique se termine…

Merci à tous pour votre agréable compagnie !

 






 

CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE GEX
ESPACE GEORGE SAND
9 RUE DE GEX
01630  SAINT-GENIS-POUILLY
Contactez-nous
Tél. 04 50 42 22 17
Permanences :
Jeudi 20:30 - 21:30
Activités du club
Agenda