Carnet de route

Val Maira : Monte Piutas

Le 11/03/2018 par Hoffmann Nicolas

Dimanche 11 mars. Les prévisions météo de la veille étaient pessimistes et nous annonçaient de la pluie. C’est donc une petite sortie l’après-midi qui se profilait, avec une visite de deux musées locaux le matin en attendant que ça se calme. À l’heure du réveil – tardif, rendez-vous au petit déj’ à 7h30 : c’était grasse matinée ce matin là – j’ai la bonne surprise en tirant les rideaux et en ouvrant la fenêtre embuée de voir la neige tomber abondamment. Commençant à connaître le patron, je me dis que cela va peut-être changer nos plans…

Effectivement, décision est prise de sortir ce matin, mais de conserver une partie du programme culturel : nous irons au musée ethnographique de Chialvetta, puis randonnerons depuis le village. Mais avant d’y arriver, notre chemin est semé d’embûches… La neige c’est très joli à regarder tomber, mais quand les routes ne sont pas bien dégagées ça devient une véritable aventure que de rejoindre son point de départ. Nous prenons les devants avec François, notre pilote de F1, et Patricia, mais devons nous résoudre à sortir les chaines car Titine n’avance plus. Derrière, nos compagnons sont aussi dans l’infortune mais arrivent à avancer tant bien que mal. De notre côté, c’est la première chaîne qui lâche, puis la deuxième. Misère ! Sur ces entrefaites arrive la déneigeuse, qui nous dégage de belles places de parking. Nous décidons de rejoindre le musée à ski. Il n’est qu’à quelques encablures.

Arrivés au village enneigé, nous nous mettons à la recherche de Rolando, notre guide pour la visite. Il tient aussi un gîte. Il a rassemblé des objets de la vie d’antan dans la « Misoun d’en bot » (la maison d’autrefois, en occitan). Un assortiment d’outils, d’objets, de meubles et de tenues d’origine locale. Rolando nous fait même la visite en français ! Prenant le temps de visiter le lieu et de questionner notre guide, il est ensuite temps pour Luc de remplir le livre d’or et pour la troupe de rechausser les skis, alors qu’il neige toujours à gros flocons.

De Chialvetta (alt. 1494m) nous prenons la direction du Monte Piutas (2433m). Nous explorons une combe, ça paraît aventureux de prime abord mais ça passe et nous rejoignons ensuite la forêt. Dans cette neige profonde et lourde, gare à la chute. En déchaussant lors d’une conversion j’ai toutes les peines du monde à me relever, ne devant mon salut qu’à mes camarades me portant secours. Après 3h et presque 800m de montée, il est décrété que c’est assez pour aujourd’hui, que la neige commence sérieusement à chasser sous nos skis, et qu’on est quand même trempés, ou en partie, vu qu’il neige toujours. Alors on dépeaute, on s’équipe, gants secs, et on redescend. À la recherche d’un itinéraire différent pour regagner le village, nous suivons d’abord notre trace de montée, et c’est là une véritable autoroute. Attention aux distances de sécurité. Puis nous en sortons et ce n’est pas une mince affaire sur cette quantité de neige lourde et collante. Il faut aussi éviter les arbres, et éviter de tomber, car alors il faut pelleter pour retrouver son ski. Mais il y a toujours un(e) bon(ne) samaritain(e) !

La descente est un peu fastidieuse, mais bien marrante toutefois. La neige s’arrête de tomber quand nous regagnons le village. Nos voitures sont encore quelques centaines de mètres plus bas, et ça skie pas trop mal sur la route. Il faut ensuite dégager les bolides et nous pouvons regagner l’hôtel pour nous mettre au sec. Et c’est encore un bon repas qui nous attend ce soir, et une bonne polenta pour nous requinquer.

 

CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE GEX
ESPACE GEORGE SAND
9 RUE DE GEX
01630  SAINT-GENIS-POUILLY
Contactez-nous
Tél. 04 50 42 22 17
Permanences :
Jeudi 20:30 - 21:30
Activités du club
Agenda