Carnet de route

La Neuve - 21 janvier 2018

Le 30/01/2018 par Matthieu

Ne dit-on pas "Dimanche pluvieux , dimanche heureux ..." on devrait dire plutôt "dimanche neigeux, dimanche heureux !"

La fine équipe de motivés du jour : Philip, Barbara, Bogdan, Beatrice, Bernard, Paolo, Marie-Do et moi même embarquons direction Col de Marchairuz en plein Jura Vaudois. 

Après une montée sous la pluie, nous arrivons au col...sous la neige ! Bien qu'humide, elle est tombée abondamment toute la nuit ce qui nous promet de belles perspectives. 

Nous chaussons nos raquettes et fermons toutes les écoutilles pour nous protéger. Les fameux "losanges" signalétiques de nos amis helvètes retrouvés;  nous partons direction sud-est à travers bois sous la conduite avertie de Philip !  

Au bout de quelques minutes et comme la trace n'est pas faite , le cycliste qui sommeille chez notre guide du jour refait surface : tel un groupe d'échappés du tour de France, ce dernier nous propose d'ouvrir la voie à tour de rôle afin d'économiser nos forces. Et c'est sur cette belle dynamique que, protégés par les arbres, nous progressons rapidement vers le pré de Rolle.

 

La clairière est vaste et en période beau temps la vue doit probablement être splendide ! Nous nous orientons sud-est et continuons au bord de cette étendue dégagée. Laissant sur notre gauche le chemin partant vers la glacière de Saint-Georges; nous progressons désormais à travers bois pour atteindre, après une courte ascension  le Petit Pré de Rolle.

 

Il est déjà temps de se restaurer. Deux bonnes heures de marche en pleine poudreuse nous ont ouvert l'appétit et nous nous restaurons à l'abri de la bergerie.

 

Nous repartons rapidement . Une courte ascension nous emmène vers le chalet de la Neuve, notre point le plus éloigné. 

 

Nous reprenons désormais à travers une clairière qui s'étale vers le nord et nous y alternons ascension et desente au fil du relief. La neige se renforce... l'impression de féerie hivernale aussi ! Le calme des flocons et des arbres , le bruit ouaté de nos pas sur la neige et notre digestion enclenchée rendent ce début d'après-midi paisible. 

 

 

Après une bonne heure de marche, nous laissons l'intersection avec la Sèche de Gimel sur notre gauche et attaquons notre dernière ascension de la journée pour rejoindre finalement  le col et notre point de départ. 

 

Une belle journée qui se termine comme souvent autour d'un verre à l'auberge du Marchairuz  ! 






 

CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE GEX
ESPACE GEORGE SAND
9 RUE DE GEX
01630  SAINT-GENIS-POUILLY
Contactez-nous
Tél. 04 50 42 22 17
Permanences :
Jeudi 20:30 - 21:30
Activités du club
Agenda