Actualité

Premier 3000 pour les jeunes de l'expédition Équateur 2018

03/07/2018
Premier 3000 pour les jeunes de l'expédition Équateur 2018

2-3 juin 2018

Dans le but de préparer notre expédition alpine en Équateur prévue en juillet, nous partons ce week-end faire un sommet dans la vallée du glacier du Tour. Sur les 9 jeunes et les 4 encadrants de l’expédition, sont présents Yvain, Josselin, Nathan, Enora et Justine ainsi que Loup et Andy.

Samedi matin, 6h45: départ de Saint Genis Pouilly, direction Chamonix. L’ambiance dans la voiture est légère et joyeuse, nous sommes contents d’être ensemble et impatients d’entamer ce week-end d’aventure.

Pour plusieurs d’entre nous, c’est la première fois que nous dormons dans un véritable refuge et la curiosité est à son comble.

Le trajet passe rapidement, nous discutons, rions et profitons de l’heure de route pour travailler un peu.

8h30: arrivée sur le parking, dans la vallée au pied du glacier du Tour.  Nous prenons le temps de préparer correctement nos affaires et le matériel nécessaire au week-end.  Nous sommes heureux de voir que contrairement à ce qu’annonçait la météo, un grand ciel bleu nous attend.

10h: Nous commençons notre ascension, objectif: refuge Albert 1er, 2702m d’altitude.

La montée débute dans les champs puis à travers les arbres qui résistent à l’altitude. La première heure de marche, le chemin est plutôt bien défini puis, au niveau des premiers vestiges de neige, nous devons pratiquement escalader le chemin et les vieilles coulées d’avalanche.

12h30: nous arrivons à une petite maison EDF où un terrain plat face à la vue nous semble être l’endroit idéal pour faire une pause et manger notre picnic. Le soleil et un petit vent frais nous accompagnent. Après avoir mangé, deux d’entre nous profitent du moment pour somnoler. C’est une pause agréable, ressourçante et la bonne humeur règne.

13h15: nous reprenons notre ascension vers le refuge. Après quelques minutes de marche, nous apercevons avec joie le bâtiment, à gauche du glacier majestueux qui se dresse devant nous. L’ascension se fait sur une crête en ligne droite vers Albert 1er. Il n’y a pas de neige dessus, en revanche, elle est omniprésente à gauche. À droite, ce sont des cours d’eau et le glacier que nous pouvons observer.

16h: nous arrivons au refuge. Notre ascension se termine par une pente de neige raide qui s’étend sur une cinquantaine de mètres. Arrivés au refuge, nous posons notre matériel dans une salle prévue à cet effet puis nous sommes accueillis par des verres de diabolo sur la terrasse qui nous offre une vue panoramique sur le glacier du Tour à gauche, le village du Tour au loin dans la vallée et les Aiguilles Rouges face à nous. Nous découvrons une salle de séjour agréable avec un bar, des tables, des coussins et des livres. Après avoir déposé nos affaires dans le dortoir 7 qui nous est attribué, nous y revenons afin de nous reposer dans les coussins en attendant le dîner. Loup revêt un collant vert doté de petits élans, ce qui nous fait sourire à plusieurs reprises.

19h: le dîner est servi. Nous avons droit à du fromage et de la soupe en entrée, puis à de l’agneau et des légumes. En dessert, nous nous voyons servir une galette frangipane. Tout est délicieux. Nous restons ensuite un bon moment à discuter à table puis nous regagnons notre dortoir où nous sommes heureux de trouver nos lits superposés à la hauteur des fenêtres qui nous offrent une vue panoramique sur tous les sommets alentours. Le soleil commence à se coucher et les couleurs du ciel nous émerveillent, le paysage est magnifique. Après quelques photos prises depuis la chambre, nous sortons sur la terrasse pour immortaliser ce moment.

23h: après avoir parlé et rigolé pendant plus de deux heures, nous commençons notre nuit. Dehors, le ciel s’est voilé et nous pouvons apercevoir au loin la lueur des éclairs.

Dimanche matin, 4h: le réveil sonne. La nuit a été courte et peu reposante et pourtant l’enthousiasme nous maintient en bonne forme. Nous nous préparons et descendons.

4h30: le petit déjeuner est servi, au menu: mueslis, cake, tartines et pain d’épice. Nous nous régalons puis allons nous préparer à partir.

5h30: départ du refuge. Il fait beau à nouveau, la température est légère et le soleil commence à se lever. Nous pouvons admirer les sommets baignés de lumière rose. Après quelques minutes de marche nous trouvons des rochers pour nous arrêter et mettre les crampons. Loup, Yvain et Nathan forment une première cordée, Enora, Justine, Josselin et Andy une seconde. Nous pouvons alors commencer notre ascension vers l’aiguille du Tour.

12h30: après une ascension de plusieurs heures sur le glacier du Tour puis un peu d'escalade sur l’aiguille, nous atteignons le sommet, à 3548 mètres d’altitude. Par hasard, d’autres personnes du club alpin du Pays de Gex nous y rejoignent. Nous prenons un moment pour apprécier la vue, qui est splendide. Le Mont Blanc est visible à deux ou trois kilomètres. Après avoir profité du spectacle et partagé un en-cas, nous entamons notre redescente. Le ciel se gâte.

15h30: de retour au refuge, nous mangeons notre picnic avant de redescendre dans la vallée et de regagner les voitures. Quelques gouttes de pluie nous poussent à nous dépêcher.

16h: nous quittons le refuge. Certains d’entre nous utilisent les pelles à neiges en guise de luge ce qui est rapide et marrant. La descente est assez fluide et nous sommes au parking en à peu près deux heures.

18h15: le matériel sèche, nous nous changeons et entreprenons de ranger nos affaires.

19h: nous quittons le village de Tour pour rentrer. Nous sommes exténués et chacun a eu droit à son petit coup de soleil mais le week-end a été absolument génial. Nous gardons tous un souvenir éblouissant de cette petite aventure qui nous a permis de resserrer nos liens d’amitié et de confiance avant le beau voyage que nous nous préparons à faire ensemble.






CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE GEX
ESPACE GEORGE SAND
9 RUE DE GEX
01630  SAINT-GENIS-POUILLY
Contactez-nous
Tél. 04 50 42 22 17
Permanences :
Jeudi 20:30 - 21:30
Activités du club
Agenda