Actualité

Alpinisme

Les Diablerets de bas en haut

06/09/2007
Les Diablerets de bas en haut

Les Diablerets, c’est un village, station de ski, et une montagne, point culminant du massif. En ce week-end des 16 et 17 juin 2007, nous avons rejoint les 2 par une voie d’alpinisme plutôt original ; une voie comme celles que Roger aime.

Pour cette équipée nous sommes 5, Barbara, Nathalie, François, Roger et moi. Nous partons samedi 16 juin avec comme objectif de rejoindre la cabane de Pierredar.

Départ le long des torrents, à la sortie des Diablerets, nous remontons les alpages pour arriver au pied des glacier sous la face nord de la montagne des Diablerets. C’est là que se trouve la cabane de Pierredar. Nous sommes quasiment les premiers clients de la saison gardée. Les bénévoles sont en train de terminer la mise en place de l’alimentation en eau. Les fourneaux chauffent et nous nous remplissons les narines de l’odeur de brioche. Tout est parfait dans cette cabane, du réfectoire au dortoir.

Nous profitons de la soirée pour reconnaitre l’itinéraire. Les voies "normales" contournent la face nord par l’est et l’ouest. Roger a repéré dans le topo une voie directe dans la face. Ce n’est rien d’extrême car coté AD mais il faut trouver le bon itinéraire et faire face aux aléas des conditions de neige. Le gardien nous dit que c’est "peu couru".

Dimanche 17 juin, nous partons à l’aube. La première partie de l’itinéraire se déroule sans aucun soucis, la reconnaissance a porté ses fruits. Après un court passage sur le glacier, nous commençons un mixte facile sur des vires larges. Le décor est superbe, l’ambiance très forte.

Quelques centaines de mètres plus hauts, nous débouchons sur le Mauvais Glacier, un glacier suspendu qui barre la face nord. Nous parcourons un grand S pour revenir sous la barre rocheuse sommitale des Diablerets. Là, l’itinéraire semble moins évident. Finalement, nous nous engageons dans une faille à l’extrémité est. De large, la faille se rétrécit en même temps qu’elle se raidit.

François dans les difficultés

Il faut alors décider si nous nous s’engageons plus en avant. Il y a une vire assez exposée qui semble correcte sur le flan droit mais nous ne voyons pas au delà d’un virage et nous ne savons donc pas si elle débouche. Roger n’hésite pas longtemps, il prend quelques coinceurs et emmène la cordée de 3 personnes. François et moi suivons, il faut le dire nous étions peu rassurés : la vire n’est pas vraiment plate, encombrée de cailloux et la neige a disparu par endroit rendant les crampons peu efficaces. Après le virage, encore un passage délicat puis nous arrivons sur une pente de neige.

Au sommet des Diablerets, 3108m

C’est avec soulagement que nous remontons cette pente pour déboucher à un petit col puis rejoindre le sommet par un glacier bien plat.

La descente se fait par la voie normale est. Tout d’abord il faut redescendre le glacier en direction du Sex Rouge. Puis plonger entre le Sex Rouge et les Diablerets pour rejoindre une via ferrata qui ramène directement au refuge.






CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE GEX
ESPACE GEORGE SAND
9 RUE DE GEX
01630  SAINT-GENIS-POUILLY
Contactez-nous
Tél. 04 50 42 22 17
Permanences :
Jeudi 20:30 - 21:30
Activités du club
Agenda