Actualité

Ski de randonnée

Ski de printemps à la Pointe de la Sâle

28/04/2014
Ski de printemps à la Pointe de la Sâle

La saison d’hiver est comme d’habitude passée à toute vitesse. Pour prolonger le ski, il nous faut maintenant aller en altitude pour des courses longues mais dans une ambiance de « ski de printemps ».

Au programme : 2000m de dénivelé, des pentes en S4 (3.3.), départ à 5h du matin, c’est donc un groupe de déterminés, ou inconscients, qui prend la direction du Valais et de Fionnay.

Pour corser le tout, la route est effectivement bien fermée à la circulation à partir de Fionnay : par une barrière, puis par un gros névé de neige tassée. Il faut donc marcher skis sur le sac pendant 2km jusqu’à Vasevay.

A ce moment là, nous espérons chausser les skis pour grimper le vallon de Vasevay ... sauf que la neige n’est toujours pas là. Il faudra remonter jusqu’à 2100, au pays des Chamois, pour trouver des névés suffisamment continus.

La suite, on connait : enchaîner conversions et traversées, appuyer sur les skis pour ne pas glisser, éviter les boules des vieilles avalanches. Cela parait bien monotone, sauf que l’ambiance est toujours aussi magique, grands espaces, panoramas larges et magnifiques, silence et air pur. Les espaces sont tellement grands que nous croyons à tout instant être quasi-arrivés, mais il faut faire preuve de patience.

Les nuages du jour se déplacent quelque peu et nous apercevons le Petit Combin et le glacier des Follats. Le Grand Combin et ses satellites décident de rester cachés.

Arrivé au col de Vasevay, changement d’ambiance : le vent nous saisit, la neige n’est plus transformée mais soyeuse. C’est la frontière de la haute montagne. Au final, le vent est une bonne nouvelle car il chasse les nuages, vive le beau temps.

Jean-Charles et Luc qui avaient pris un petit peu d’avance se chargent de tracer le passage de la bosse. La neige est une vieille poudreuse à la consistance de sucre en poudre, bon présage pour la descente. Par la suite, nous rechaussons pour parcourir les dernières centaines de mètres pour arriver au pied du bastion de la Pointe de la Sâle.

Et là, encore un changement de paysage : Lac des Dix, Aiguilles d’Arolla, la Tsa, les Chamois, le Mt Collon, l’Evêque, le Pigne, le Mt Blanc de Cheilon, la Ruinette comme vous ne les avez jamais vus. Le Cervin dépasse parfois des nuages, la Dent Blanche et le Weisshorn se font désirer.

Dernière ligne droite vers la Pointe de la Sâle

Après la pause, les estomacs réclamaient leur dû après 2000m de dénivelé, nous bloquons les talons et nous nous rapprochons de la bosse. La pente s’incline donnant l’impression de chuter vers le vide. Finalement, c’est une pente régulière avec une neige stable et une très bonne accroche qui nous réceptionne : au printemps il est encore possible de godiller dans de la neige souple !

Par la suite, c’est une neige bien transformée, mais revenue, pour descendre le vallon de Vasevay et nous enchaînons jusqu’au pont de la route, avec quelques déchaussages.

Voilà, une bien belle sortie à la journée, merci à Luc.






CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE GEX
ESPACE GEORGE SAND
9 RUE DE GEX
01630  SAINT-GENIS-POUILLY
Contactez-nous
Tél. 04 50 42 22 17
Permanences :
Jeudi 20:30 - 21:30
Activités du club
Agenda