Actualité

Ski de randonnée

Journée sécurité neige dans le Jura

04/02/2015
Journée sécurité neige dans le Jura

Départ du parking vers 8 heures et direction le plateau de la Vasserode après La Vattay. Nous arrivons à trois voitures et chaussons nos raquettes pour certains et les skis de rando pour d'autres. Nous commençons par un petit quart d'heure de marche et nous arrêtons à proximité d'un chalet. Là, Luc teste nos ARVAs pour savoir s'ils marchent bien. Test ok pour tout le monde. Nous partons plus loin et nous arrêtons à un endroit où nous aurons assez de place pour former deux groupes et apprendre à se servir de nos ARVAs. Un soleil timide perce le ciel gris et on peut apercevoir un coin de ciel bleu. Certains sortent leurs lunettes de soleil, d'autres se contentent de cligner des yeux. Ça fait du bien quand il fait -6 degrés !

Sue forme un groupe avec Jochen, Alejandro et Matthieu et Luc va plus loin avec les autres. Nous avons différents types d'appareils, certains sont analogiques et plus anciens avec trois diodes comme indicateur et d'autres sont plus récents avec une indication du nombre de victimes, de mètres et de direction. Ce qui a le net avantage de nous faire retrouver la/les victime(s) bien plus vite.

Nous faisons des groupes de deux et nous entraînons à retrouver les ARVAS cachés par les encadrants. Ça bipe de partout… le groupe se débrouille pas mal.

Nous passons à l'exercice suivant : le dégagement de la victime avec les pelles et l'emploi de la sonde. Nous allons plus loin où Luc a repéré une couche de neige plus épaisse. Nous testons la neige et nous avons un bon mètre avec différentes couches dont celle du fond bien dure. On passe en revue les différents types de neige et les raisons de déclenchements des avalanches. Puis la pratique : on plante la sonde à deux reprises et on commence à pelleter la neige en se relayant. Le premier a bien de la chance, la neige est légère et facile à enlever. Le dernier en à moins puisqu'il doit casser les morceaux de neige très dure et sans (théoriquement) casser la tête de notre victime (ici la pointe de la sonde). On est là pour la sauver et pas l'achever…

Sue nous rejoint avec son groupe et commence le même exercice. Le soleil est parti se cacher derrière de gros nuages bien gris et nous, nous partons en direction du chalet pour une pause déjeuner bien méritée. À la fin de la pause, Luc nous pose quelques questions pour voir ce que l'on a retenu de la matinée et la neige commence à se mettre à tomber. Il fait froid et nous sommes contents d'avoir nos thermos à portée de main et aussi de reprendre les exercices pour nous réchauffer.

Au loin nous avons pu apercevoir deux groupes et quelques autres personnes aux alentours. Elles redescendent maintenant.

Nous, nous montons un peu plus haut pour la pratique en groupe d'une simulation d'avalanche. Il neige à gros flocons, c'est beau et on ne va pas s'en plaindre depuis le temps qu'on l'attendait cette neige mais il fait froid. Les capuches sont mises et les cols sont remontés.

Pendant que Sue et Luc cachent trois (puis après 4) ARVAs, nous nous organisons pour trouver un chef des opérations, des chercheurs de victimes avec ARVAs et des pelleteurs. Pour le premier exercice, c'est Guillaume (secrétaire du CAF) qui est plébiscité à l'unanimité pour être l'organisateur des secours et nous prenons chacun un rôle.

Pendant ce temps Sue et Luc reviennent en nous informant qu'une avalanche a eu lieu et qu'il y a eu trois victimes. Top chrono : nous avons quinze minutes pour tous les trouver. Nous y arrivons en 13. Pas mal. Nous attendons les commentaires des encadrants et il est vrai que la victime la plus proche du groupe à été retrouvée bizarrement en dernier.

Second exercice, pas mal non plus mais le gant et le bâton laissés par Sue et Luc n'ont pas assez retenu notre attention.

Troisième exercice, nous retrouvons les trois en 8 minutes mais les encadrants nous demandent de chercher encore. En fait, ils en ont caché quatre mais Sue a fait une mauvaise manip et il n'est pas branché. Nous voilà donc à genoux dans la neige en train de pelleter en ligne dans la zone qu'ils nous indiquent pour retrouver l'ARVA. Bingo : Nicolas le retrouve et nous sommes bien contents. On s'en sort pas mal.

Dernier exercice réussi en 7 minutes et nous redescendons en direction des voitures pour rentrer. Ça bipe toujours mais on se demande si ce sont tous ces bips entendus toute la journée qui nous restent dans la tête ou si c'est vraiment quelqu'un qui a oublié de débrancher son ARVA. Les raquettes partent devant les skis de rando puisqu'ils nous rattraperons bien vite.

Derniers conseils avisés de Sue et Luc sur le parking puis nous voilà redescendus sur Gex, la tête pleine de conseils et de souvenirs et je ne sais pas pour les autres mais moi en rentrant je rêve d'un bon chocolat bien chaud…

Merci aux encadrants Luc et Sue.
Et aux participants Guillaume, Béatrice, Slava, Nicolas, Matthieu, Jochen et Alejandro.






CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE GEX
ESPACE GEORGE SAND
9 RUE DE GEX
01630  SAINT-GENIS-POUILLY
Contactez-nous
Tél. 04 50 42 22 17
Permanences :
Jeudi 20:30 - 21:30
Activités du club
Agenda